Le dernier film que j'ai vu (ouvert à tous) !

C'est ici que l'on poste tout et n'importe quoi et surtout ce qui ne concerne pas la photo ou le site PP.com, c'est un peu le café du coin, musique, bons plans, trucs hallucinants... c'est ici !
Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11590
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » mar. 23 octobre 2018 / 16:24 pm

hihi hihi hihi

C'est lui!
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
esger
Fuji FP-1
Messages : 4771
Inscription : lun. 06 octobre 2008 / 13:53 pm
Localisation : Annecy
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar esger » mar. 23 octobre 2018 / 23:00 pm

hihi
Et ce soir : "Girl" (mais là, aucune connaissance... :mrgreen: ). Un très grand film !!

Avatar de l’utilisateur
Kyioaki
Polaroid Pronto! SM
Messages : 2332
Inscription : mer. 09 mars 2011 / 15:03 pm
Localisation : Lille
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Kyioaki » mer. 24 octobre 2018 / 11:40 am

Brief encounter, un joyau absolument remarquable de David Lean sorti en 1945 qui, je trouve, oscille entre expressionnisme allemand et réalisme à la française.
Le film met en scène les amours adultères d'un homme et d'une femme déchirés entre leur passion naissante et leurs vies de famille respectives.
Toute l'action se joue entre deux trains qu'on prend ou ne prend pas (les trains le grand leitmotiv des films de David Lean) avec en fond sonore le Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov, op.18 (qui entre nous est une tuerie).
Superbe !


Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11590
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » mer. 24 octobre 2018 / 12:16 pm

Ha Kyioaki... Quel beau souvenir ce film m'a laissé! Je suis allé le voir sous l'injonction d'une amie australienne qui m'avouait chercher à le voir partout où elle séjournait et ainsi nous le vîmes — moi pour la première fois fois — à l'Ecoles 21 (qui est au 23 de la rue des Écoles...) dans le Quartier Latin au début de cette année. Je terminais la projection à la fois au bord des larmes et arborant le sourire parfait du ravissement. Alors oui Trevor Howard est excellent mais Celia Johnson, inconnue à mes yeux jusque là, est inouïe. Ce n'était pas une beauté évidente de l'époque mais son jeu et son visage ont su exploiter une géographie des sentiments et des émotions d'une rare amplitude et richesse. Et puis ce scénario en flashback avec ces retours constants sur la bluette qui se déroule au buffet de la gare est tout autant léger que d'une grande efficacité. Tu as raison, c'est un très grand film! :wink:
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
jj_reypol
Polaroid 250
Messages : 2712
Inscription : sam. 21 avril 2012 / 14:24 pm
Localisation : Alsace
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar jj_reypol » jeu. 25 octobre 2018 / 01:56 am

"Vers la lumière" de Naomi Kawase. J'ai à la fois été très touché et un peu déçu… un peu comme si certaines
scènes du film essayaient de retrouver la beauté et souffle qui animaient "Still the water", mais sans y parvenir…
Comme la critique est facile et l'art difficile, je préfère m'en tenir aux beaux moments de ce film…
Et je sais que Naomi Kawase n'a pas encore dit tout ce qu'elle a à dire !

Avatar de l’utilisateur
Kyioaki
Polaroid Pronto! SM
Messages : 2332
Inscription : mer. 09 mars 2011 / 15:03 pm
Localisation : Lille
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Kyioaki » sam. 27 octobre 2018 / 11:57 am

@ Facono : Maintenant cela me revient, tu as dû parler de ce film ici même. Je dois cependant te confesser que je n'ai au départ emprunté ce DVD à la médiathèque que pour la très belle photo de la jaquette ! En tout cas je suis heureux qu'on soit plusieurs à aimer ce film. :D

@ jj_reypol : J'ai vu deux films de Naomi Kawase (Shara et La Forêt de Mogari) et malheureusement je n'ai pas du tout accroché. Je tenterai peut-être Still the water. :wink:

Sinon, j'ai vu coup sur coup deux films de Robert Altman (3 Femmes, 1977 et Fool For Love, 1985) et décidément son cinéma me laisse toujours aussi froid qu'un poisson mort. En plus, et je ne sais pas si c'est lié ou pas à la numérisation des films, mais je trouve la photographie chaque fois assez moche.

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 13873
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar consommable » sam. 27 octobre 2018 / 16:30 pm

Plus réjouissant, exempt de souci au poignet à se palucher, sensible sans prise de tête, rigolo mais en aucun cas risible: Le grand bain.

Des pointures pour des personnages justes et les situations communes pour l'histoire d'une aventure extraordinaire vue sans lever le pied.

Franchement, un vrai plaisir cinématographique français duquel on sort avec la banane.
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons
https://www.polaroid.com/history

Avatar de l’utilisateur
Meaulne
Konica Instant Press
Messages : 5909
Inscription : lun. 04 mai 2009 / 23:53 pm
Localisation : RP SO
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Meaulne » sam. 27 octobre 2018 / 22:44 pm

revu Orange Mécanique avec mon fils ... et content que cela se laisse encore regarder et que cela interpelle la jeune génération
Comme sur les sites de vielles bagnoles ... on sait bien que maintenant y'a mieux...
Mais question Radio je reste Fidel à ....
https://www.radiobeton.com/www/
"un bibelot vient de nulle part, mais va sur la cheminée" Fred

Avatar de l’utilisateur
Kyioaki
Polaroid Pronto! SM
Messages : 2332
Inscription : mer. 09 mars 2011 / 15:03 pm
Localisation : Lille
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Kyioaki » lun. 29 octobre 2018 / 15:35 pm

Deux films tout à fait opposé mais qui vont je pense me marquer durablement :

- First man de Damien Chazelle (actuellement sur les écrans) ne serait-ce que pour le moment absolument sidérant où l'on se retrouve avec les protagonistes du film en haut d'une fusée Titan au moment du décollage et qui nous ramène à tous nos rêves de gosse (je vous rassure, il reste des côtés bien plan plan propre au cinéma Hollywodien) ;

- Le Christ s'est arrêté à Eboli de Francesco Rosi (1979) pour Gian Maria Volonté (dans un registre très sobre qui tranche avec, par exemple, son personnage exubérant dans le film Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon de Elio Petri (1970) vu récemment) et surtout la peinture quasi ethnographique qui est faite des habitants du village d'Aliano dans le sud de l'italie (qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler des films aussi sublimes que Padre, padrone des frères Taviani (1977) ou encore l'Arbre au sabot d'Ermanno Olmi (1978)).

PS : je ne dis rien du western de Jacques Audiard ni de la reprise de L'année dernière à Marienbad parce que notre ami Facono en a très bien parlé quelques pages plus haut).

:D

Avatar de l’utilisateur
Chrisdenice
Polaroid SX-70
Messages : 546
Inscription : ven. 18 mars 2016 / 13:35 pm
Localisation : Nice
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Chrisdenice » lun. 29 octobre 2018 / 17:33 pm

Kyioaki a écrit :- Le Christ s'est arrêté à Eboli de Francesco Rosi (1979)

:D

Excellent ! Je l'avais vu à sa sortie...et plus tard aussi...

Avatar de l’utilisateur
Jules Biron
Polaroid 1000
Messages : 487
Inscription : sam. 19 novembre 2016 / 17:26 pm
Localisation : Lac Léman
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Jules Biron » ven. 02 novembre 2018 / 21:39 pm

Cold War, de Pawel Pawlikowski (Joanna Kulig, Tomasz Kot), magnifique film.

Bien que tourné en numérique, l'influence de la photographie argentique est partout, que ce soit dans le format (carré — enfin, 4:3, noir et blanc), que dans les plans. Esthétiquement, c'est sublime.

PS : l'interview de Lukasz Zal, directeur de la photographie où il évoque le rapport à la pellicule : https://www.afcinema.com/Entretien-avec ... owski.html
SLR 680, SX 670 « Babas », Spectra AF, EE66, EE100, Lomo'Instant Square, Instax Wide 100

Avatar de l’utilisateur
Kyioaki
Polaroid Pronto! SM
Messages : 2332
Inscription : mer. 09 mars 2011 / 15:03 pm
Localisation : Lille
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Kyioaki » sam. 03 novembre 2018 / 09:13 am

Jules Biron a écrit :Cold War, de Pawel Pawlikowski (Joanna Kulig, Tomasz Kot), magnifique film.

Bien que tourné en numérique, l'influence de la photographie argentique est partout, que ce soit dans le format (carré — enfin, 4:3, noir et blanc), que dans les plans. Esthétiquement, c'est sublime.

PS : l'interview de Lukasz Zal, directeur de la photographie où il évoque le rapport à la pellicule : https://www.afcinema.com/Entretien-avec ... owski.html


C'est effectivement un très très beau film Jules même si la seconde partie (celle dont l'action se déroule a Paris) m'a moins intéressé que la première. Mais je chipote tant chacun des plans frôle le sublime.

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 13873
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar consommable » jeu. 08 novembre 2018 / 05:58 am

Passé sous silence, sans bruit cet été avec six cent mille entrées...; une inadvertance rattrapée hier en DVD.

Hors donc, à l'instar de What Happened to Monday, affecté par le titre français Sans un bruit: A quiet place.

Ambiance singulière, durable si on va se coucher après ce film joué par une Emily Blunt toujours admirable.
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons
https://www.polaroid.com/history

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11590
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » jeu. 08 novembre 2018 / 09:03 am

consommable a écrit :Passé sous silence, sans bruit cet été avec six cent mille entrées...;


'Tain, un complot! :mrgreen:

consommable a écrit :Hors donc, à l'instar de What Happened to Monday, affecté par le titre français Sans un bruit: A quiet place.


Ça veut rien dire, ce gloubiboulga de mots. Même en essayant avec la conjonction or... Je cherche, je cherche. hihi
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11590
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » jeu. 08 novembre 2018 / 23:28 pm

High Life de Claire Denis, 2018.
Ouais, y a à revoir, c'est sûr (la performance de Juliette Binoche est contrastée) mais c'est à voir, film de Esse-Effe traversé comme il l'est de belles lumières et des refondateurs du genre que furent Solaris et Alien. Petit budget mais grand effet esthétique, il faut ici remercier le travail des décorateurs.
Tarde venientibus ossa.


Revenir vers « La boîte à blabla »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités