Page 1 sur 1

Masquage chimique ?

Publié : mar. 21 novembre 2017 / 16:13 pm
par Polarwhol
Bonsoir !

J'ai récupéré d'anciens tirages photos, années 40/50 je dirai ! J'ai pour projet de retravailler directement ces photographies pour leur donner une nouvelle dimension. Et j'aimerai pour ça créer un masquage à la Duane Michals !

Image

Bien évidemment, la complexité réside dans le fait que ces photos sont déjà fixées en plus d'avoir au minimum 70 années derrière elles.

Auriez-vous des idées ? L'usage d'un solvant peut être ? (je pensais peut-être me tourner vers des techniques qui relèvent de la restauration de tirages).

D'avance Merci !

Publié : mar. 21 novembre 2017 / 16:28 pm
par adriander
Photo déjà fixé... peut être avec des virages ???

Publié : lun. 27 novembre 2017 / 19:57 pm
par facono
Salut Polarwhol,
pas de masquage possible selon moi ou même de virage mais tu peux essayer sur une première photo à sacrifier de la mouiller à l'eau douce déminéralisée puis avec un coton tige, un pinceau fin ou un petit bout d'éponge d'appliquer, une fois la photo essorée, de l'affaiblisseur de Farmer (mélange de ferrocyanure et thyosulfate) sur la zone concernée et de rincer en même temps au jet d'eau. L'affaiblisseur, tu peux le préparer toi-même: une 1/2 cuillère à café de ferrocyanure + 50 ml de fixateur neuf en dilution de fixateur papier. Ensuite il faudra que tu vérifiées sur tes bouts d'essai la puissance du mélange en le rediluant s'il le faut pour que l'éclaircissement soit progressif et non brutal. Puis tu rinceras ton épreuve très soigneusement et tu la passeras à la presse chaude.
Ça marche sûrement beaucoup mieux avec des tirages barytés, ce qui est sans doute le cas de tes photos qui ont l'air déjà anciennes.
Allez, au boulot! :wink:

Publié : lun. 27 novembre 2017 / 20:07 pm
par bimo
Ok avec Olivier, le ferricyanure de potassium est à essayer.
Sans aucune garantie, aussi bien sur le résultat que sur l'homogénéité du processus.

Par contre, si l'envie te prend de faire ça pour une série de tirages, autant les laisser intacts et en faire des repros sur négatif, puis des tirages sur lesquels tu pourras donner libre court aux masquages divers, affaiblissements et tortures variées.

Publié : lun. 27 novembre 2017 / 20:48 pm
par facono
ha oui mon Bimo d'amour, tu as raison. Esthétiquement et techniquement, ce sera beaucoup plus simple de tenter quelque chose à partir de tirages "frais" reproduisant les photos anciennes. Ce sera non destructif et les essais reproductible à souhait.
Sinon, ça va toi, dans ta vie d'homme?

Publié : lun. 11 décembre 2017 / 14:10 pm
par facono
Les gonzes qui posent des questions auxquelles nous répondons et qui ne donnent plus de nouvelles, pour remercier par exemple, comment les appelle-t'on?

Publié : lun. 11 décembre 2017 / 16:47 pm
par Sul tasto
Je sais pas, mais moi, en tout cas je vous remercie à sa place.
Merci de prendre le temps de répondre, et de façon détaillée !

Publié : lun. 11 décembre 2017 / 18:16 pm
par Lucius Maximus
Entre les feus follets impolis et les monomaniaques de l'impression numérique...